Historique

La création du Fonds de Garantie de la Diaspora (FONGAD-INVEST) a été motivée par le constat et l’analyse suivants:

Une Situation économique et financière mondiale en ce début du 21 siècle caractérisée par une récession aux conséquences néfastes pour les pays en voie de développement et particulièrement les pays africains.

  • La rareté sans précédent des ressources pour le financement et le soutien des politiques de développement.
  • Les échanges internationaux basés sur une concurrence déloyale et une compétitivité jamais égalées.
  • La dégradation des ressources naturelles (halieutiques, forestières, etc.) et le réchauffement climatique qui portent un coup dur aux efforts de développement de nos états.
  • L’immigration continue (et pouvant être périlleuse) de la jeunesse africaine vers les pays soi-disant riches à la quête d’un bien être.
  • La forte présence de la Diaspora africaine à travers le monde qui transfère plus de $30 milliards (15,000 milliards de FCFA) par an vers leurs pays d’origine ; dont 1,500 milliards de FCFA vers le Sénégal, uniquement pour des dépenses en consommation courante (vers le panier de la ménagère).
  • La position stratégique du continent africain qui présente de réelles opportunités de développement avec des ressources considérables (terres cultivables, ressources minières, pétrolières, etc.) et une main d’œuvre non négligeable. Il est aussi prouvé par la Banque Mondiale, que les taux de croissance des pays africains, variant de 5% à 12%, sont largement supérieurs à ceux des pays industrialisés (0% à 2%).
  • La nécessité de mettre en place une stratégie pour créer un capital solide afin de faciliter le transfert de la technologie excédentaire des pays industrialisés vers les pays émergents, en particulier en Afrique de l’Ouest, où plusieurs Institutions Financières ont compris l’intérêt d’y installer leurs branches pour le financement de projets rentables.

Ces données constituent par conséquent des signes intéressants et expressifs pour déclencher la sonnette d’alarme, mais cette fois, dans le bon sens, à savoir qu’il est temps de se mobiliser et de s’organiser pour se positionner sur l’échiquier de ces grands enjeux internationaux.

C’est fort de tout cela que la Diaspora a décidé de mettre sur pied le FONGAD-INVEST (Fonds de Garantie de la Diaspora) qui est un mécanisme sécurisé de collecte de « Fonds » avec comme objectif le financement de PME-PMI rentables en garantissant à 100% des projets rentables et porteurs d’emplois, en priorité dans le secteur agro-industriel, pour contribuer à l’autosuffisance alimentaire, par la modernisation de l’agriculture, avant d’investir dans les secteurs secondaires et tertiaires.
Ainsi donc à travers ce mécanisme de financement innovant et révolutionnaire, la Diaspora africaine pourra facilement collecter les fonds nécessaires au financement des projets de développement dont le continent a besoin. Cela sans nul doute permettra aux africains de mieux contrôler les leviers du développement et d’en être les véritables acteurs pour en tirer le maximum de profit.